login = PHOTUS - fils des discussions
Bas de page



> Vu : 1488 fois
le Thu 14 Oct 2010 à 04h 21
Fil initié par "Olivier-P"
Blog-forum le coin du feu
CLASSEMENT Les techniques
Administrateur



Titre : Test 17-50 OS Sigma VS Zeiss ... Comparables ?!
Bonjour à tous,




Sigma fait un formidable petit zoom haut de gamme pour Apsc. Lentilles équivalentes fluorines, bref la communication Sigma n'y va pas de main morte !
Est il aussi bon que prétendu ? stabilisé et ouvert à f2.8 constant, cet obj peut en interesser plus d'un.

Certes Canon a le mm obj mais il est cher, certes Nikon a aussi le mm mais .. non il n'est pas stabilisé.

Bref, interessant potentiellement. Pour avoir des étalons à qui le mesurer, je n'y ai pas été par le dos de la cuillère. Des Zeiss, les fameux 35/2 et 21/f2.8 Distagon, des références dans leurs focales, et qui plus est très homogènes.

Le résultat est visible ici, avec une cible constante, une façade de maison campagnarde d'un ami.
L'intérêt est d'avoir des points droits de références, et aussi de la profondeur pour mieux juger.

www.photos-graphie.eu/img/Sigma17-50.OS-vs-35-21-Zeiss.zip
(sur le serveur à partir de 4h du matin)



Résultats :

Les faits sont là : ce Sigma est ultra piqué, au centre concourrant carrément dans la mm cour que les Zeiss. Dans les angles, on aperçoit très facilement une courbure de champs TRES importante. On voit bien que mm à PO, en arrière du plan idéal, des zones de netteté existent déjà ! Mais pas sur le mm plan que le centre. Cela va pénaliser énormément cet objectif, dans les tests de mires.

Pourtant, sachant le problème et vu que le centre a une bonne lattitude de pdc, il suffira de se caler un peu en avant, pour avoir des photos parfaites. Mais je crains que personne ne s'en rende compte, et qu'il soit toujours réputé comme ayant des bords un peu faibles à PO.

Pour les Zeiss, on voit les planéités parfaites des champs. Le 35 étant d'une homogénéité parfaite, y compris à f2 (!) et le 21 piquant énormément partout, malgré la lumière un peu irrégulière de ce jour là.

Focale par focale pour le Sigma : le 17mm est un peu distordu en tonneau, le piqué est étonnant dès cette focale. Le 21mm est excellent, avec les mm caractéristiques de piqués mais aussi d'absence totale de distortion. Le 35mm est un peu plus homogene que ses confrères, mais on voit encore la courbure sur les détails de coté, la distortion s'inverse cette fois et devient un peu convexe, mais à peine. Le 50mm est très piqué, étonnement pour un fond de range, et l'homogénéité est comme à 35mm meilleure que les autres focales, on voit moins de courbure.

A toutes les focales, le piqu√© commence √† PO dans un large centre. Il ne s'√©teint sur le 7D que vers f16, comme on peut le voir sur ce test o√Ļ j'ai pouss√© la focale 50mm jusqu'√† f22 pour voir la diffraction. Cet obj tient tr√®s bien la diffraction, mieux que d'autres obj test√©s ce jour l√†. Le piqu√© est tel en r√©serve que cela amoindrit cet effet normal.

Le stab est bon, silencieux, l'af est rapide. Rien à dire.
A part de faire ses micro réglages sur une zone latérale

Pour les Zeiss, que dire, rien de spécial, on voit ce qu'est un obj parfait, dans les deux cas. Sauf peut être du vignettage trop fort du 21 à PO.


Pub pour Sigma, j'ai acheté le zoom, car il est plus piqué que mon zoom 24-105L ou ancien 28-70L Cet obj est de la mm veine que le 17-55IS et moins cher. Il est donc promis à une longue carrière. Les Nikonistes vont aussi y trouver leur bonheur, avec un obj stabilisé de haute qualité pour les Apsc pros.





Bonnes photos à tous

Amitiés Olivier
Administrateur
Thu 14 Oct 2010
04h 23

RE : Test 17-50 OS Sigma VS Zeiss ... Comparables ?!
Courbures ?
Par Olivier-P
J'ai fait les mm images du 17-50 OS à PO, avec les angles parfaits ... en recalant la courbure de champs !

Le résultat est flagrant, parlant comme aucun discours ne parlera jamais. Les deux photos sont à f2.8 donc la PO.

L'une est normale, centre parfait, angles moins définis comme connu sur cet obj et la plupard des zooms sinon tous, en pleine ouvertures.

Mais j'affirmais cependant que les bords étaient aussi piqués que le centre, sauf avec une bonne courbure de champs, ce qui est banal aussi avec les zooms.

La seconde photo a été prise en calant l'af sur la bordure. Et là suprise, suprise, le bord est piqué, autant que le centre de la première.

Comme quoi ...

www.photo-graphies.eu/img/Courb_Ch_17-50OS.zip

Ce deux photos sont caricaturales, il existe un point médian possible, avoir les nettetés entre les deux dès PO, mais bien entendu, on préfère visser pour tout solutionner. Cependant l'information est interressante à savoir, cet obj est une foudre, avec des bords d'une définition élevée possible, si tant est qu'on veuille les utiliser à po. Je reste dubitatif sur des tests qui ont affirmé que cet obj n'avait pas de courbure de champs (!). C'est bien évidemment l'inverse total que nous prouvons ici, et c'est de toute façon commun comme déjà dit. Ce qui est moins commun est la définition obtenue en angle, si on corrige. Avec des champs lointains et les pdc grandies, cela en dit long sur la possiblité de cet obj en paysage et dans des petites ouvertures.

Par contre, attention à vos micro réglages, aucune erreur n'est possible sans couter cher, une courbure ne pardonne pas pour les cibles proches. Comme préconisé dans le test de départ, calez vous un poil en avant si vous voulez des homogénéités. Pour les portraits, etc, pas besoin bien entendu.

Amitiés Olivier


Inscrivez-vous pour répondre
Valider
Annuler

Titre

Réponse


Lien

Photo
     

Légende de la photo