login = PHOTUS - fils des discussions
Bas de page



> Vu : 1675 fois
le Tue 10 May 2011 à 02h 37
Fil initié par "Olivier-P"
Blog-forum le coin du feu
CLASSEMENT Les techniques
Administrateur



Titre : Convertisseurs Canon 2X, v2 contre v3.
Bonjour Ă  tous,




Voici un test fait sur le performant zoom 70-200 F2.8 IS L II, nous avions déjà vu qu'il supportait bien le 2XversionII et ceci en comparaison avec un 300f2.8 IS.

Fermé d'un cran, les deux optiques n'avaient pas énormément de différences. Le conv 2X est donc une belle pièce optique. Avis aux amateurs, avoir un boitier avec micro ajust sinon vous passez à coté possiblement.

Canon vient de sortir une gamme version III de son convertisseur.
Il Ă©tait utile de comparer 2XII et 2XIII.

Le 2X V3 a changé totalement de formule optique. Il est un peu plus léger. Les verres arrières vont plus bas que la version précédente. La couleur est d'un blanc plus "cassé". L'engin reçoit maintenant une électronique interne, quand les deux versions 1 et 2 étaient passives.

Voici un essai avec les JPG intégraux, dans un 7D, et sans aucune accentuation. C'est important, très important pour voir les subtiles différences.

www.photos-graphie.eu/img/Conv2Xcanon-mk2VSmk3.zip

De PO Ă  f8 par tiers de diaph, puis un f11.

Le résultat est assez probant. Il y a bien un progrès, en particulier en fermant moins que la précédente version. On arrive presque à f6.3 sur le v3 à avoir des performances proches de f8 en v2, ce qui est le maximum de définition. Donc le plus grand des progrès sera celui ci.
F7.1 est le maximum de piqué de la nouvelle version. F8 reste le meilleur piqué pour la version antécédente.

Les différences ne sont pas flagrantes non plus, mais elles existent et elles induisent (peut être) un autre conséquence. La po a aussi un petit apport, et on peut noter que la surface générale bien couverte par l'engin, toujours à po, est plus grande sur la nouvelle version. J'ai donc utilisé les couples avec tous les collimateurs actifs, ce qui est un excercise normalement très périlleux pour un convertisseur. Avec la version 2 on a des soucis, avec la version 3 on a plus de rendement. L'af suit mieux. Ou bien l'autre cause de ce "mieux" est l'électronique nouvelle embarquée désormais. Ou bien encore ce sont des causes concomitentes.

Alors ici comme ailleurs pour le piqué, on ne peut pas dire que c'est "aussi facile" qu'avec une optique native à f5.6, non ... les convertisseurs sont un peu capricieux. Néanmoins c'est maintenant une chose possible, avec plus de réussite, pour cet attelage. Il faudra, par exemple sur le 7D, limiter les coll en grand groupe au centre. Avec des 1D, plus musclés mais sans coll en croix avec f5.6, je pense que le résultat sera également profitable. A suivre des rapports d'expériences avec des 1D ?

Deux autres remarques.
- La tc est plus froide (tc bloquée sur les jpg), peut être le spectre naturellement plus étendu dans les bleus, qu'on connait à la fluorine qui équipe les V3 en surfaçage.
- Les aberrations chromatiques sont un peu mieux maitrisées.


En conclusion, si vous avez déjà un V2 , le pas franchi ne sera pas gigantesque, mais les apports sont également réels. Le fait de devoir moins fermer, un Af un peu moins hasardeux en "tous collimateurs" ( en coll seul , pas de différence ), des AC moins épaisses*. Sinon en piqué pur et un tantinet plus fermé, les deux font jeu égal. On voit aussi dans le test que F11 est mangé par la diffraction de manière très forte, sans savoir si c'est le conv seul, ou le capteur, ou les deux. Donc, ce n'est pas une révolution, peut être moins de gain qu'au passage V1 -> V2 ( pour les 2x seulement, le 1.4x n'avait pas changé en formule ), mais c'est positif tt de mm.


Bonnes photos Ă  tous.


Amitiés Olivier
Administrateur
Sat 14 May 2011
08h 26

RE : Convertisseurs Canon 2X, v2 contre v3.
TEST 2
Par Olivier-P
Voici la suite du TEST des deux convertisseurs.

Celui concerne les ABERRATIONS CHROMATIQUES.



Nous savons bien, pour les utiliser, que ces engins très pratiques ont ce défaut récurrent, à partir du moment où un fort contraste se présente. Il n'est pas pas tout à fait possible de les faire disparaitre dans des situations sans Contre Jours, néanmoins c'est bien sûr minoré. Cependant, ce défaut est très génant. Pourquoi ? Les animaliers et sportifs prennent ces optiques pour allonger les focales, ce qui suppose que les recadrages sont aussi utilisés. Et là le bât blesse. Une photographie avec AC ne sera pas toujours possible à recadrer.

C'est pourquoi, je n'hésite pas à sous exposer lorsque j'utilise ces convertisseurs. On peut alors mieux travailler en post production avec moins d'AC.

Le mieux est d'avoir des convertisseurs ... avec des AC moins présentes nativement ! Canon a-t-il réussit ?

Le test est simple, mais il reflète bien les autres tests que j'ai fait.
Ici deux situations, les deux quasiment en contre jour, le soleil est puissant, voire surpuissant sur la seconde série.

Le résultat de ces 4 photos ( 2 couples, accentuation 0, pose et tc bloqués, 7D ) ne laisse strictement aucun doute.
Le nouveau convertisseur a deux Ă  trois fois moins de ces AC dans ces situations critiques.

C'est un bon, voire excellent travail des opticiens Canon.

www.photos-graphie.eu/img/2XIIvsIII-AC.zip


Bonnes photos Ă  tous
Amitiés Olivier


Inscrivez-vous pour répondre
Valider
Annuler

Titre

Réponse


Lien

Photo
     

Légende de la photo